-

ACTIVITÉ COMMERCIALE ET CHIFFRE D’AFFAIRES 9M 2015

Poursuite de la dynamique positive de l’activité commerciale en promotion logement, en ligne avec les anticipations de Nexity.

  • 7.504 réservations nettes de logements neufs en France au 30 septembre 2015, en hausse de 12% en volume et de 19% en valeur par rapport aux 9 premiers mois 2014
  • Réservations du 3ème trimestre 2015 : + 9% en volume et +13% en valeur (par rapport au 3ème trimestre 2014)  
  • Immobilier d’entreprise : 301 millions d’euros de prises de commandes sur les trois premiers trimestres   
  • Chiffre d’affaires de 2,04 milliards d’euros au 30 septembre 2015, en hausse de 19%, en croissance dans tous les métiers du Groupe  

Perspectives 2015 confirmées

  • Immobilier résidentiel : maintien de la part de marché de Nexity (12%) dans un marché français estimé en croissance à 94.000/100.000 unités
  • Immobilier d’entreprise : prises de commandes d’au moins 200 millions d’euros (objectif dépassé)
  • Objectif de chiffre d’affaires consolidé 2015 : au moins 2,9 milliards d’euros
  • Objectif de résultat opérationnel courant 2015 : au moins 200 millions d’euros, après prise en compte de 20 millions d’euros de charges liées aux investissements dans le digital et l’innovation
  • Confirmation du paiement d’un dividende de 2 euros par action en 20161 

 

Selon Alain DININ, Président-Directeur général : 

 

 « Depuis le début de 2015, le marché français du logement se situe sur une trajectoire de croissance à deux chiffres par rapport au point bas de 2014. La reprise est indiscutable, mais elle est fortement déséquilibrée : massivement portée par les ventes aux investisseurs individuels, mais pénalisée par la faiblesse de l’accession à la propriété ; et la montée en puissance des investisseurs institutionnels est encore lente.

Pour le secteur du logement, le projet de loi de finances pour 2016 est, à ce stade, un non-événement total. Le Président de la République a évoqué, dans sa conférence de presse du 19 octobre 2015, la nécessité de prendre des mesures pour relancer l’accession à la propriété. Nous verrons dans les mois qui viennent si ces mesures permettront d’inverser la tendance pour « resolvabiliser » ce segment de clientèle, notamment en Île-de-France.

Dans ce contexte, nos projections sur le marché français du résidentiel, revues à la hausse en juillet dernier, restent valides : le marché devrait approcher les 100.000 unités vendues en 2015 (contre 86.800 en 2014), avant de retrouver en 2016 sa moyenne des 10 dernières années (105.000 ventes par an). Nexity, leader de l’immobilier en France, devrait connaître une croissance au moins en ligne avec celle du marché.

L’activité commerciale de Nexity a continué de connaître un développement soutenu au cours du 3ème trimestre 2015, dans le résidentiel, mais aussi dans l’immobilier d’entreprise, où les prises de commandes de l’année dépassent d’ores et déjà les 300 millions d’euros. De plus, pendant l’été, Nexity a gagné les deux premières consultations lancées par la Société du Grand Paris pour la réalisation des projets immobiliers connexes aux futures gares de Bagneux et de Créteil l’Echat.

Fort de tous ces développements, et d’une croissance de son chiffre d’affaires de +19% sur les 9 premiers mois de l’année, Nexity confirme l’ensemble de ses perspectives et objectifs de l’année 2015. »   

 


 

Avertissement  
Les données, hypothèses et estimations sur lesquelles la Société a pu raisonnablement se fonder pour déterminer ses objectifs sont susceptibles d’évoluer ou d’être modifiées en raison des incertitudes liées notamment à l’environnement économique, financier et concurrentiel. En outre, il ne peut pas être exclu que certains risques décrits au chapitre 4 du document de référence déposé auprès de l’AMF sous le numéro D.15-0297 en date du 8 avril 2015 puissent avoir un impact sur les activités du Groupe et la capacité de la Société à réaliser ses objectifs. La Société ne prend donc aucun engagement ni ne donne aucune garantie sur la réalisation des objectifs et ne s’engage pas à publier ou communiquer d’éventuels rectificatifs ou mises à jour de ces éléments. Le présent communiqué vaut rapport sur l’information financière trimestrielle au sens de la Directive Transparence transposée par l’AMF. 

Immobilier résidentiel 

 

Le marché français des ventes au détail de logements neufs a progressé de 19% sur le premier semestre de l’année par rapport au premier semestre 2014 (2). Après avoir atteint un point bas en juin (1,99% en moyenne (3)), les taux des crédits immobiliers ont été modérément revus à la hausse pour atteindre en moyenne 2,19% en septembre. Ce faible niveau de taux demeure un facteur important de soutien de la demande de logements.

 

 

Réservations (lots et M€) 9M 2015  9M 2014  Ecart %
Logement (France) 7.504  6.712  +11,8% 
Lotissement (terrains à bâtir) 1.277  1.268  +0,7% 
International 159 86 x1,8 
Total réservations (nombres de lots) 8.940  8.066  +10,8% 
Logement (France) 1.483  1.247  +18,9% 
Lotissement 97 100 -3,4% 
International 22 9 x2,6 
Total réservations (M€ TTC) 1.602  1.356  +18,1% 

 

 

  • Logement

 

Sur les 9 premiers mois de 2015, le Groupe enregistre en France 7.504 réservations nettes de logements neufs, soit une hausse de 12% en volume par rapport à l’année précédente. Le chiffre d’affaires réservé enregistre une croissance plus forte, à +19% (1.483 millions d’euros TTC) (4), compte tenu d’une part plus importante qu’au cours des 9 premiers mois 2014 des ventes aux particuliers (dont le prix moyen d’achat est supérieur à celui des ventes aux bailleurs professionnels), ainsi que d’une hausse de 13% du prix moyen des ventes en bloc (hausse due à un mix client plus favorable qu’en 2014 grâce à la montée en puissance du logement intermédiaire).  

Conséquence de la mise en place et de la montée en puissance du régime d’investissement locatif « Pinel », plus attrayant que son prédécesseur, les ventes aux investisseurs individuels ont augmenté de 52% (5). Cette hausse est néanmoins moins marquée qu’au premier semestre (+77%) qui avait bénéficié d’un effet de rattrapage sur les ventes qui n’avaient pas été réalisées dans le cadre du précédent régime d’investissement locatif. L’impact de ce changement de dispositif fiscal est particulièrement favorable sur un certain nombre de marchés de province qui ont bénéficié du « rezonage », permettant une hausse des loyers et donc un meilleur rendement pour les investisseurs.  

Malgré des taux d’intérêt qui restent très attractifs, l’accession à la propriété ne bénéficie toujours pas de la reprise du marché (-7% pour Nexity par rapport aux 9 premiers mois 2014), en raison du caractère encore fragile de l’économie française, situation aggravée en Île-de-France par la réforme du PTZ fin 2014.   

Au total, sur les 9 premiers mois de l’année, les réservations nettes réalisées par des clients particuliers (investisseurs et accédants) progressent de 24% par rapport à 2014 (+17% à périmètre constant).​

La tendance est inversée pour les réservations réalisées par des bailleurs professionnels, qui reculent de 11% par rapport au 30 septembre 2014, en raison d’une baisse de 24% des réservations aux opérateurs du logement social. La tendance de ce segment de clientèle s’améliore toutefois au 3ème trimestre 2015 (+25%), comparativement au 2ème trimestre (-36%) qui avait été affecté par un nombre particulièrement élevé de réservations de bailleurs sociaux en attente de permis de construire.  

Sur ce segment des ventes aux bailleurs professionnels, la part réalisée par les investisseurs institutionnels non sociaux représente 32% du total des réservations (dont 519 logements intermédiaires réservés par la SNI (6)), soit une progression très significative (+45%) par rapport à l’an dernier. 

 

Evolution des réservations de logements neufs par clients – France (nombre de lots)   9M 2015  9M 2014  Ecart % 
Clients accédants 1.875  25%   2.021  30%  -7,2% 
dont:

- primo accédants

1.434  19%  1.575  23%  -9,0% 
  - autres accédants 441  6%  446 7%  -1,1% 
Investisseurs individuels 3.499  47%  2.307  34%  +51,7%
Bailleurs professionnels 2.130 28%  2.384 36%  -10,7% 
Total réservations logements 7.504  100%  6.712  100%

 +11,8% 

 

Comme au premier semestre, on assiste à une repondération des ventes de Nexity au profit de la province (63% du total des ventes au 30 septembre 2015, contre 56% à la même période en 2014) au détriment de l’Île-de-France.  

Le prix moyen des logements réservés durant les 9 premiers mois de l’année par les clients particuliers de Nexity (7) est en baisse de 2% par rapport à la même période de 2014 en raison d’une baisse de 3% des surfaces moyennes, le prix moyen au mètre carré étant pratiquement stable (+1%). Cette évolution est liée à celle du mix client, les investisseurs individuels, qui ont en moyenne un profil d’achat de surfaces inférieures aux accédants, ayant été plus nombreux depuis le début de l’année.

 

Prix moyen de vente & Surface* 9M 2015 9M 2014  Ecart 
Prix moyen TTC logement au m² (€)  3.841  3.812  +0,7% 
Surface moyenne par logement (m²)  56,0  57,6  -2,8% 
Prix moyen TTC par logement (k€)  215,1  219,6  -2,1% 

 

  * hors ventes en bloc, Iselection et PERL 

Accompagnant la reprise du marché, le nombre de lots lancés par Nexity a augmenté de 21% sur les 9 premiers mois 20158 (7.521 lots). La part du stock achevé (85 lots) dans l’offre commercialisée de logements (5.382) demeure toujours très faible et reste stable par rapport à fin décembre 2014. Le niveau moyen de pré-commercialisation des opérations constaté au lancement des travaux reste élevé (68% en moyenne).   

A fin septembre 2015 le potentiel d’activité (9) en logements neufs augmente de 19% par rapport à fin septembre 2014 et s’élève à 28.685 lots, soit 3 années d’activité. La croissance du potentiel d’activité est particulièrement marquée en Île-de-France (+44% à fin septembre 2015 par rapport à fin septembre 2014).  

Enfin, durant le troisième trimestre 2015, Nexity a remporté les deux premières consultations lancées par la Société du Grand Paris pour la réalisation des projets immobiliers connexes aux futures gares de Bagneux (92) et de Créteil l’Echat (94). Ces consultations portent sur des développements de logements principalement, de bureaux et de commerces, prévus à partir de 2018 et représentant une surface de plancher totale de 55.000 mètres carrés. 

 

  •  Lotissement 

 

Les réservations de terrains à bâtir s’établissent à 1.277 unités, un niveau stable par rapport aux 9 premiers mois 2014, avec un prix moyen des réservations nettes pour les particuliers en baisse de 5% à 76 K€, en raison d’une baisse de 5% des surfaces moyennes.

 

  • International 

159 réservations de logements neufs ont été réalisées à l’international au cours des 9 premiers mois de l’année, dont 117 en Pologne et 42 en Italie. En Pologne, le troisième trimestre a été caractérisé par le lancement (le deuxième cette année) d’un projet de 90 logements sur une opération à Varsovie. En Italie, la politique de réduction des risques annoncée par Nexity se poursuit. 

 

Immobilier d’entreprise 

 

Après le recul ponctuel observé au deuxième trimestre, le marché de l’immobilier d’entreprise en France s’est montré très actif au troisième trimestre, avec des volumes d’investissement importants (le plus fort 3ème trimestre depuis 2007). Les investisseurs affichent un appétit au risque plus marqué, s’intéressant de nouveau aux opérations de VEFA « en blanc » à Paris et en première couronne. A fin septembre, les engagements en bureaux sont en hausse de 3% (10).   

Sur la même période, la demande placée (volume de transactions locatives et ventes utilisateurs) en Île-de-France (1,5 million de mètres carrés) est en baisse de 6% par rapport aux 9 premiers mois de 2014, et reste inférieure de 13% à la moyenne sur 10 ans (11). L’activité sur le troisième trimestre s’est toutefois améliorée. 

Nexity a enregistré 277 millions d’euros de commandes nouvelles au troisième trimestre 2015, grâce notamment à la vente en l’état futur d’achèvement à EDF Invest du projet « Smart Side », développant 40.000 m² de bureaux et de services, à cheval sur Clichy (92) et Saint-Ouen (93), portant le montant total de prises de commandes à 301 millions d’euros HT à fin septembre, dépassant ainsi son objectif d’au moins 200 millions d’euros de commandes sur l’année. 

 

Services & Réseaux 

 

Dans les Services immobiliers aux entreprises, les surfaces sous gestion s’élèvent à 12,5 millions de mètres carrés au 30 septembre 2015, en progression de 6,5% par rapport à fin 2014.  

Dans les Services immobiliers aux particuliers, le portefeuille de lots en gestion (932.800 lots au 30 septembre 2015) est stable (-0,3%) par rapport à fin décembre 2014. A périmètre constant (hors cessions des activités d’administration de biens en Suisse et à Caen et acquisitions de cabinets à Paris, Dijon et Bordeaux ainsi que du cabinet Pierre Bérard en Île-de-France), le taux d’attrition s’élève à 2,2%, en amélioration par rapport à fin septembre 2014 (2,8%).  

Sur le marché de l’immobilier ancien, dans les activités de Réseaux, le nombre de compromis enregistrés au 30 septembre 2015 par Century 21 et Guy Hoquet l’Immobilier est en hausse de 11% en comparaison de la même période l’année précédente malgré une baisse du nombre d’agences franchisées (1.220 agences à fin septembre 2015 contre 1.242 à fin décembre 2014). 

 

Régénération urbaine (Villes & Projets) 

 

A fin septembre 2015, le potentiel foncier de l’activité de régénération urbaine de Nexity (Villes & Projets) s’élève à 535.400 mètres carrés (12). Aucune entrée en portefeuille n’a été enregistrée au cours du troisième trimestre, alors que près de 28.000 mètres carrés sont passés en phase de promotion.

 

Le chiffre d’affaires enregistré par Nexity sur les 9 premiers mois de 2015 s’établit à 2.041 millions d’euros, en hausse de 19% par rapport aux 9 premiers mois de 2014 (13) et progresse dans tous les métiers. Cette hausse de 319 millions d’euros s’explique principalement par la hausse du chiffre d’affaires de l’Immobilier résidentiel en France (+201 millions d’euros par rapport aux 9 premiers mois de l’année précédente) et de l’Immobilier d’entreprise (+142 millions d’euros). 

 

 

En millions d'euros  9M 2015  9M 2014  Ecart % 
Immobilier résidentiel 1.352,4  1.160,3 +16,6%
Immobilier d’entreprise 305,0  163,0  +87,1% 
Services & Réseaux 372,5  353,2  +5,5% 
Autres activités 11,3  45,8  -75,4% 
Chiffre d'affaires* Groupe  2.041,1  1.722,3  +18,5% 

 

* Les chiffres d'affaires de l’Immobilier résidentiel et de l’Immobilier d’entreprise sont reconnus, pour les VEFA et les contrats de promotion immobilière, selon la méthode de l'avancement, c'est-à-dire calculés sur la base des ventes notariées et au prorata de l'avancement des coûts de construction engagés. 

 

  • Le chiffre d’affaires du pôle Immobilier résidentiel s’élève à 1.352 millions d’euros, en hausse de 17% par rapport à la même période de 2014. Cette croissance résulte d’une hausse du nombre d’opérations démarrées par rapport aux 9 premiers mois 2014, ainsi que par des taux d’avancement des opérations plus élevés que l’an dernier. Elle s’explique également par la forte croissance des revenus d’Iselection qui bénéficie d’un niveau de ventes élevé auprès de sa clientèle d’investisseurs individuels. Elle provient enfin de la contribution de PERL, qui au cours des 9 premiers mois de l’année a réalisé un chiffre d’affaires de 77 millions d’euros, dont 58 millions seulement contribuent au chiffre d’affaires consolidé de Nexity, compte tenu de retraitements opérés sur le bilan d’ouverture et la mise à la juste valeur des actifs et passifs dans le cadre du purchase price allocation (PPA). La totalité de son impact est prise au 30 septembre 2015. Hors effet de périmètre, le chiffre d’affaires du pôle Immobilier résidentiel est en hausse de 14%.
  • En Immobilier d’entreprise, poursuivant la tendance observée depuis le 4ème trimestre 2014 de montée en puissance des grandes opérations signées en 2013, notamment « Eco Campus » à Châtillon et « Le Nuovo » à Clichy, le chiffre d’affaires au 30 septembre 2015 s’inscrit en forte hausse de 87% à 305 millions d’euros.
  • Le chiffre d’affaires du pôle Services et Réseaux s’établit à 373 millions d’euros, en hausse de 5% par rapport aux 9 premiers mois 2014. Cette hausse provient à hauteur de 19 millions d’euros de la croissance externe dans l’administration de biens, dont 15 millions d’euros de la consolidation d’Oralia sur un trimestre de plus qu’en 2014. Le chiffre d’affaires des activités d’administration de bien s’élève à 230 millions d’euros, et, hors effets de périmètre, diminue de 0,8%, en raison de l’impact mécanique de l’attrition du portefeuille de lots gérés, qui est cependant partiellement compensé par une progression des honoraires moyens par lot. Le chiffre d’affaires de Nexity Conseil et Transaction (anciennement Keops, conseil en immobilier d’entreprise) est en nette progression bénéficiant d’importantes transactions sur la période.
  • Le chiffre d’affaires au 30 septembre 2015 des Autres activités (11 millions d’euros contre 46 millions d’euros au 30 septembre 2014) intègre la cession d’une charge foncière issue de l’activité de Villes & Projets à un promoteur tiers. Au premier semestre 2014, le chiffre d’affaires intégrait un produit non récurrent lié à la cession, en avril 2014, des parts du Groupe dans l’OPCI qui détenait l’immeuble Aviso, situé à Puteaux (Hauts-de-Seine).  

 

En normes IFRS, le chiffre d’affaires à fin septembre 2015 s’établit à 1.900 millions d’euros, en hausse de 24% par rapport au chiffre d’affaires consolidé de 1.531 millions d’euros au 30 septembre 2014. Ce chiffre d’affaires exclut celui des co-entreprises en application de la norme IFRS 11, qui impose la comptabilisation par mise en équivalence des co-entreprises antérieurement intégrées proportionnellement. 

En millions d’euros, hors taxes 30 sept. 2015  31 déc. 2014  Ecart %
Immobilier résidentiel – Logement *  2.598  2.591  +0,3% 
Immobilier résidentiel – Lotissement  238 243  -2,0% 
Backlog Immobilier résidentiel  2.836  2.834  +0,1% 
Backlog Immobilier d’entreprise  459  449 +2,3% 
Total Backlog Groupe  3.295  3.283  +0,4% 

 

* y compris International 

 

Le carnet de commandes du Groupe à fin septembre 2015 s’établit à 3.295 millions d’euros, quasiment stable par rapport à fin 2014, et représente l’équivalent de 16 mois de l’activité de promotion de Nexity (14).

Résultats annuels 2015 : mardi 16 février 2016 

Alain DININ

Président-Directeur général

Julien CARMONA

Directeur général délégué de Nexity en charge du « client Interne »

download.success
Malheureusement, il semble que nous ayons eu un petit soucis technique. Pouvez-vous retenter votre chance ?