-

ACTIVITÉ COMMERCIALE ET CHIFFRE D’AFFAIRES 9M 2018

  • Réservations de logements neufs en France : +3% en volume, +7% en valeur (vs. 9M 2017)
  • Backlog promotion : 4.632 millions d’euros (+16%)
  • Chiffre d’affaires : 2.497 millions d’euros (+12%)

 

Ægide-Domitys : déroulement satisfaisant de l’intégration au groupe Nexity dans le respect de l’autonomie opérationnelle d’Ægide-Domitys ; consolidation par intégration globale depuis le 1er juillet 2018

  • 81 résidences en exploitation représentant 9.600 logements
  • 802 réservations de logements neufs au T3 2018 (dont 377 réservations réalisées sans Nexity et désormais prises en compte dans l’activité commerciale du Groupe)
  • Backlog[1] : 271 millions d’euros
  • Potentiel d’activité de logements neufs1 : 2.540 lots
  • Contribution au chiffre d’affaires du T3 20181 : 63 millions d’euros

Client Particulier

  • Chiffre d’affaires : 2.080 millions d’euros (+5%)
  • Immobilier résidentiel : 14.455 réservations dont 13.009 réservations de logements neufs en France[2] en hausse de 3% en volume et de 7% en valeur vs 9M 2017
  • Potentiel d’activité de logements neufs : 52.944 lots soit 2,8 années d’activité (+11% vs décembre 2017)

Client Entreprise

  • Chiffre d’affaires : 413 millions d’euros (+71%)
  • Immobilier d’entreprise : prises de commandes de 278 millions d’euros au 30 septembre 2018
  • 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires potentiel en Immobilier d’entreprise soit 4,8 années d’activité

PERSPECTIVES INCHANGÉES

  • Chiffre d’affaires et EBITDA attendus en croissance supérieure à 12% en 2018[3]
  • Client Particulier : poursuite de la progression de la part de marché de Nexity en 2018 dans un marché du logement neuf en France anticipé en baisse de 10.000 logements par rapport à 2017[4]
  • Client Entreprise : prises de commandes en Immobilier d’entreprise : 400 millions d’euros
  • Dividende par action à au moins 2,50 euros payé en 2019[5]

Programme de rachat d’actions propres mis en œuvre le 3 octobre 2018 pour un montant maximum de 22,5 millions d’euros dans l’objectif d’annuler la dilution résultant des plans d’attribution d’actions gratuites aux salariés[6]

 

 

Footnotes

Les indicateurs et données financières, y compris prospectifs, commentés dans ce communiqué, sont issus du reporting opérationnel, avec la présentation des co-entreprises en intégration proportionnelle, et tiennent compte de l’application des nouvelles normes comptables IFRS 15 et IFRS 16 appliquées à partir du 1er janvier 2018 par le Groupe et dont l’impact est détaillé en annexe du présent communiqué

  1. ^ [1] Les indicateurs Ægide correspondent aux opérations de promotion réalisées sans Nexity. Les copromotions réalisées avec Nexity étaient déjà comptabilisées dans le reporting « Immobilier résidentiel » du Groupe
  2. ^ [2] Le solde comprenant 1.251 réservations de terrains à bâtir et 195 réservations à l’international
  3. ^ [3] Contre environ 10% de croissance dans la guidance émise lors des résultats annuels 2017 (20 février 2018), compte tenu notamment de l’intégration d’Ægide-Domitys tel qu’annoncé dans le communiqué de presse du 25 juillet 2018
  4. ^ [4] Précisant l’anticipation de marché, annoncée en février, de 120.000/125.000 réservations au détail attendues en 2018 contre 130.000 en 2017
  5. ^ [5] Sous réserve de la décision du Conseil d’administration et de l’approbation de l’Assemblée générale de Nexity
  6. ^ [6] Cf. communiqué du 19 juin 2018

Selon Alain Dinin, Président-Directeur général :

« Nos prévisions de début d’année se confirment. Nous avons été clairs au moment du budget 2018. La politique du Gouvernement en matière de logement ne pouvait que conduire mécaniquement à une baisse globale du secteur. Il ne s’agit en aucune manière de la fin d’un cycle mais d’une erreur manifeste d’appréciation des mécanismes de cette industrie. En conséquence, l’ensemble des constructions de logements en France, maisons individuelles, logement social résidentiel, se grippe progressivement. Nous prévoyons sur le segment du résidentiel une baisse de l’ordre de 8% sur l’ensemble de l’année, ce qui est en ligne avec nos anticipations données au marché dès février dernier.

La situation du marché est en réalité très contrastée : des tendances indiscutablement négatives (baisse de l’activité dans les zones détendues suite à la suppression des dispositifs Pinel et PTZ dans les zones B2 et C ; effets induits des dispositions relatives au secteur du logement social ; premiers impacts de l’attentisme lié à l’approche des élections municipales de 2020 sur l’octroi des permis de construire) contrastent avec une vraie vivacité de la demande, notamment en Île-de-France, visible en particulier chez les accédants à la propriété et les investisseurs institutionnels.

Affichant une croissance de ses ventes dans un marché en recul, Nexity confirme son objectif de gain significatif de part de marché en 2018.

On ne peut que regretter, en tant que citoyen, que le logement soit aussi absent des préoccupations et de la politique du Gouvernement. Mais il faut aussi souligner qu’une telle situation ne remet absolument pas en cause les orientations stratégiques de Nexity, et lui ouvre même des opportunités : elle peut assainir le marché, particulièrement dans des zones où certains acteurs surpayent le foncier ; elle devrait logiquement conduire à des prix de vente plus raisonnables ; elle doit, enfin, amener tous les acteurs à une réflexion sur les voies et moyens de travailler sur la ville pour rendre le logement plus abordable pour le plus grand nombre.

S’appuyant sur la qualité de ses fondamentaux et sur la singularité de son approche d’un immobilier durable fondé sur les services et sur les usages, Nexity reste serein face à cette situation de marché. Les bons chiffres publiés aujourd’hui sur le « backlog » et sur la croissance du potentiel foncier de Nexity illustrent la capacité de notre Groupe à renouveler son offre et à se préparer à saisir de nouvelles opportunités de croissance.

Notre troisième trimestre 2018 se caractérise par une nouvelle accélération de la croissance de notre chiffre d’affaires (+12%) et par les premiers impacts de la consolidation d’Ægide-Domitys, dont les indicateurs sont bons et qui a vocation à devenir, de plus en plus, un moteur de croissance pour le groupe Nexity.

Enfin, Nexity confirme en totalité ses objectifs à moyen-terme donnés au marché lors de sa journée investisseurs du 19 juin, et notamment une croissance annuelle moyenne de 10% du chiffre d’affaires et de l’EBITDA jusqu’en 2021.»

 

***

Suite du communiqué de presse dans le PDF joint ci-dessous

 

download.success
Malheureusement, il semble que nous ayons eu un petit soucis technique. Pouvez-vous retenter votre chance ?