-

LE PROGRAMME NEXITY “LA FABRIQ” À SAINT-OUEN-SUR-SEINE (93) LAURÉAT DE LA PYRAMIDE D’OR - GRAND PRIX NATIONAL, DÉCERNÉE PAR LA FPI

Lors de la cérémonie nationale de remise de la 14e édition du concours des Pyramides d’Or, la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a remis la Pyramide d’Or - Grand prix national (Crédit Foncier / Socfim) à Nexity pour son programme “La Fabriq” à Saint-Ouen-sur-Seine. 

Ce prix récompense la qualité, l’innovation et le savoir-faire mis en œuvre dans les programmes de construction de logements neufs et d’immobilier tertiaire.

Le Président du jury des Pyramides d’Or était cette année le romancier Aurélien Bellanger. Il explique avoir été particulièrement séduit dans les projets par « le retrait, raisonné, de l’esthétique pure, au profit de critères nouveaux, souvent indivisibles, mais aussi plus nécessaires à la vie quotidienne. Des choses très secondaires […] mais qu’il faut précisément réussir : des lieux réellement citoyens, de partage et d’échanges. »

En 2004, Nexity acquiert à Saint-Ouen-sur-Seine un terrain de 18 hectares auprès d’Alstom. Une halle industrielle construite au début du XXème siècle, mesurant 260 mètres sur 60 mètres y est conservée, afin d’y installer un programme mixte comprenant la Manufacture du Design de Saguez, une Halle du goût, ainsi que deux constructions neuves : un pôle mobilité regroupant stationnement public, bus, Autolib’ et Velib’, ainsi que le projet d’immobilier résidentiel La Fabriq.

Selon Bernard Reichen, l’architecte, La Fabriq est « un projet urbano architectural, composite, sur l’idée du ici et pas ailleurs ».

Il reprend les codes de l’architecture industrielle, avec des façades tramées alternant modules de béton préfabriqués et ensembles menuisés en émalit, de grandes baies vitrées, de la brique et des hauteurs importantes.

Les deux bâtiments symétriques s’élèvent sur dix niveaux totalisant une hauteur de 47 mètres. Leur disposition permet de garder une vue sur la halle conservée et réhabilitée par Nexity.

C’est ainsi que « l’esprit de la Halle » a dominé tout le projet

Les 123 logements ont été conçus dans un style « loft » : des espaces d’inspiration industrielle, peu cloisonnés et lumineux, avec une belle hauteur sous plafond. Quatre types de logements ont été imaginés afin de proposer différentes manières « d’habiter » correspondant à une volonté de mixer les usages et de diversifier les propositions de logements au sein d’un travail architectural global largement réussi : habiter le rez-de-chaussée dans les « ateliers », habiter le socle dans les « lofts », habiter l’attique dans les « duplex » ou les « penthouses ».

Les logements ont été vendus sans parkings, et le programme répond à la performance RT2012-20%, Effinergie + et H&E profil A, car il s’intègre dans l’écoquartier des Docks, pour lequel la Ville de Saint-Ouen-sur-Seine engage depuis 2007 un vaste projet d’aménagement autour de plusieurs axes stratégiques de développement durable : la solidarité à l’échelle métropolitaine et de la Ville, une identité fondée sur l’histoire, la mixité et la diversité par une programmation mixte à l’échelle des secteurs d’aménagement et des ilots ainsi que la contribution à la lutte contre le réchauffement climatique.

download.success
Malheureusement, il semble que nous ayons eu un petit soucis technique. Pouvez-vous retenter votre chance ?