-

LE VILLAGE DES ATHLÈTES SE CONCRÉTISE AVEC LE LANCEMENT DES TRAVAUX DU SECTEUR E, À SAINT-OUEN-SUR-SEINE (93)

Le groupement composé de Nexity, Eiffage Immobilier, CDC Habitat, le groupe EDF et le Groupe Groupama annonce le lancement du chantier du secteur E du Village des athlètes, à Saint-Ouen-sur-Seine. Le Village des athlètes est le plus grand chantier mono-site de France, réunissant plus de 4.000 travailleurs du bâtiment et répondant au double enjeu de la relance économique et de la performance environnementale ; un défi passionnant pour les acteurs du projet.

Le secteur E du Village des athlètes recouvrira environ 58.000 m2 de surface de plancher pour 527 logements (accession libre, logements locatifs (LLI et LAC) et logements sociaux), un immeuble de bureaux, une crèche et des locaux d’activités et commerciaux. Il accueillera environ 2.500 athlètes et para-athlètes à l’été 2024 puis dès 2025, de futurs audoniens au sein d’un nouveau quartier mixte, à la qualité de vie augmentée.

D’une grande qualité architecturale, l’ensemble a été pensé pour répondre aux défis environnementaux et sociétaux, et laisser ainsi aux habitants de Saint-Ouen, un héritage durable, grâce notamment à un mode constructif économe mixant bois et béton bas carbone. Le bois utilisé pour les structures porteuses sera à 80% d’origine de France Métropolitaine (objectif cible), aussi bien pour la ressource que pour ces lieux de transformation. Par ailleurs, la consommation d’énergie sera réduite grâce à un pilotage énergétique intelligent associé à la production d’électricité photovoltaïque en toiture à hauteur d’environ 20% des besoins générés par le quartier. En complément, une innovation sur le bâtiment tertiaire du quartier permettra de limiter les émissions de CO2 par l’intégration des batteries des véhicules comme source d’électricité pour lisser les pointes de consommation. La conception laisse également une grande place à la végétalisation et à la désartificialisation des sols (biodiversité augmentée) pour lutter activement contre les ilots de chaleur urbains et anticiper les évolutions climatiques, avec 20% de pleine terre plantée et des essences locales intégrées du sol aux toitures, et déclinées en plusieurs ambiances et strates : des plantes messicoles, une pépinière de plantes sauvages, un grand jardin partagé à l’image des jardins maraîchers traditionnels de Saint-Ouen mais aussi un paysage vertical sur de larges balcons et des terrasses végétalisées.

 

---

 

Le projet dans le détail

 

Architectes :

Lot E1 :                 - Agence Lambert-Lénack : E1a

                             - Agence SOA : E1b

Lot E2 :                - Agence KOZ : E2a1

                             - Agence ATELIER GEORGES : E2a2 et E2a3

                             - Agence COBE : E2b

Lot E3 :                - Agence DREAM

Lot E4a :              - Agence KOZ

Lot E5 :                 - Agence Barrault-Pressaco

 

Spécificités environnementales :

Bas carbone :

- Structure des bâtiments intégrant du béton bas carbone ou mixte bois-béton

- Intégration de matériaux issus du réemploi à hauteur de 10% minimum pour 4 éléments d’aménagement intérieur et 3 en aménagement extérieur

- Une réduction de l’empreinte carbone de 5% avec des matériaux réemployés et recyclés par rapport à une solution équivalente

- Le réemploi d’environ 75% de matériaux mis en œuvre pour les JEUX lors de la phase de réversibilité

- L’usage de matériaux biosourcés et recyclés

- Pilotage énergétique innovant du bâtiment tertiaire E3 en associant solaire photovoltaïque, stockage d’électricité et utilisation des batteries des véhicules électriques comme sources d’énergie.

Bois :

- Au moins 80% du bois structurel d’origine France métropolitaine

- Traçabilité de certains matériaux de construction garantie par « l’étiquette » créée par Eiffage, en coordination avec un organisme indépendant expert en traçabilité, qui permet une transparence sur l’origine géographique des matériaux et des lieux de transformation

- Engagement 90% du bois certifié FSC ou PEFC (gestion durable)

Aménagements extérieurs :

- La création d’ilots de fraicheur dans le cadre de la stratégie locale de gestion des épisodes caniculaires

- L’intégration au bâti de nichoirs et gîtes pour la faune locale

- La gestion de la pluie décennale de manière gravitaire à ciel ouvert, de par la création de noues paysagères

- La création d’espaces plantés sur les toitures terrasses

Gestion des terres :

- Dépollution des terres polluées

- Evacuation de 80% des terres non polluées par voie fluviale (objectif cible)