-

NEXITY ET LA FRANÇAISE REP ANNONCENT AVOIR SIGNÉ LA VENTE EN VEFA DU FUTUR SIÈGE DE SAGUEZ & PARTNERS, À SAINT-OUEN

NEXITY a signé au premier semestre 2015 avec La Française Real Estate Partners la Vente en Etat Futur d’Achèvement (VEFA) du futur siège de Saguez & Partners, rue de l’Hippodrome, dans la ZAC des Docks de Saint -Ouen et dessiné par l’agence d’Architecture Reichen et Robert & Associés. La Française est intervenue dans cette transaction pour le compte de l’Etablissement de Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (ERAFP).

Le programme, commercialisé et réalisé par NEXITY, propose une surface de 4 100 m² tertiaires sur 3 étages divisibles, avec 5 places de parkings et des stationnements pour vélos. Le niveau RDC regroupe autour d’un vaste patio paysagé les services à l’utilisateur (Accueil, foyer avec office, salle de fitness, salles de réunions, atelier, logement de fonction du gardien, …), un commerce de restauration, et un espace d’exposition/formation, ces deux derniers espaces étant classés ERP.

Les travaux consistent à réhabiliter lourdement une halle de 15 mètres de haut construite en 1922, édifice central de la ZAC des Docks de Saint Ouen, et y édifier différentes surfaces tertiaires et commerciales neuves aux standards et labels actuels. Les volumes neufs conservent l’esprit et le cachet de l’ancienne halle, permettant de combiner des plateaux de bureaux contemporains avec de belles hauteurs et une architecture intérieure forte rappelant l’histoire industrielle du site (escaliers ouverts, structure métallique, équipements techniques en plafonds apparents, …etc.), et répondant idéalement aux besoins du designer historiquement implanté à Saint Ouen.

Le programme est conforme à la RT2012 -10% et éligible à la certification HQE® (constructions neuves). Il vise également la certification BREEAM niveau « very good ».  Sa livraison est prévue pour l’été 2016.

Dans cette transaction, Nexity était conseillé par les notaires du Trocadéro pour les aspects juridiques et par le département investissement de JLL. L’acquéreur était lui conseillé par l’étude SCP Casagrande & Labrousse.