-

NEXITY REÇOIT LE TROPHÉE « QUARTIER D’AFFAIRES À VIVRE » POUR LES PROGRAMMES « SKYLIGHT - CAMPUSEA GRANDE ARCHE » ET « CAMPUS DE L’ARCHE », À PUTEAUX (92)

Nexity a reçu ce jour le trophée "Quartier d’affaires à vivre", pour les programmes « Skylight - Campusea Grande Arche » et « Campus de l’Arche », lors de la cérémonie organisée par Le Moniteur, en partenariat avec Paris La Défense et le Département des Hauts-de-Seine, dans le cadre du Salon de l'Immobilier d'entreprise (SIMI).

Le trophée "Quartier d’affaires à vivre" vise à récompenser les réalisations innovantes des quartiers d’affaires du territoire français, et valorise l’action de Nexity, qui fait de la ville de demain, une ville multidimensionnelle où il fait bon vivre et travailler. L’ensemble immobilier récompensé, en offrant une mixité d’usages et de générations, relie les fonctions de la ville entre elles, propose une nouvelle centralité et recrée du lien entre La Défense à dominante tertiaire et le quartier des terrasses de Nanterre à dominante résidentielle. Il est composé du « Campus de l’Arche » occupé par l’établissement d’enseignement supérieur IESEG, signé par l’agence d’architecture Franklin Azzi, et de l’immeuble « Skylight - Campusea Grande Arche », conçu par l’architecte Louis Paillard, qui accueille une résidence étudiants et des logements en accession libre. Il s’agit du premier programme résidentiel construit depuis 30 ans à La défense.

Dans une approche globale, mêlant l’ensemble de ses expertises métiers, Nexity a travaillé à chaque étape en étroite collaboration avec les parties prenantes, de l’amont jusqu’à l’aval : la collectivité représentée par l’aménageur Epadesa, par le département des Hauts-de-Seine et la Ville de Puteaux, Gecina, à la fois investisseur et gestionnaire de la résidence étudiants « Campuséa Grande Arche » et l’école IESEG, qui, via un pool de crédits-bailleurs mené par Genefim, a acheté le « Campus de l’Arche » développant ainsi sa présence sur le site de La Défense, avec 8.000 m² supplémentaires. 

download.success
Malheureusement, il semble que nous ayons eu un petit soucis technique. Pouvez-vous retenter votre chance ?